La machine à vapeur a libéré les hommes du travail pénible mais elle n’a pas pour autant copié les biceps humains. Une voiture va plus vite qu’un homme mais elle n’a pas les jambes qui imitent celles d’un coureur. Les puissances des ordinateurs du futur dépasseront les capacités du cerveau humain mais ils ne « penseront » pas de la même façon. Les machines dotées d’IA utiliseront cette intelligence à leur manière en fonction de la façon dont nous les aurons conçues.
Loin des fantasmes de la science-fiction, l’IA permettra à la machine de communiquer et d’interagir d’une manière riche et variée avec son environnement mais elle restera un outil qui reflètera la façon nous nous l’aurons construit.
Au fur et à mesure que l’IA pénètre notre quotidien, elle cesse d’ailleurs d’être perçue comme telle. Notre smartphone avec ses applications bourrées d’algorithmes ne nous paraît ni intelligents, ni artificiel.
L’Intelligence Artificielle sera une formidable source de création de richesse du 21ème siècle […]Extrait de « L’Apogée, l’Avenir en Perspective.

Disponible ici

L’APOGÉE : L’AVENIR EN PERSPECTIVE

Achetez ici le livre broché ou l’ebook (PDF, eBup, Mobi).

J’ACHÈTE MAINTENANT

Disponible ici

L’APOGÉE : L’AVENIR EN PERSPECTIVE

Achetez ici le livre broché ou l’ebook (PDF, eBup, Mobi).

J’ACHÈTE MAINTENANT